Des pistes pour 2017 … (et oui déjà)

ExperienceDéjà 3 ans que je m’entraîne régulièrement et en solo en natation, vélo et course à pied. 3 ans d’expérience accumulée, de ressenti, de notes, d’échanges, de lectures, etc qui ont fait évoluer drastiquement ma compréhension de l’entrainement et de la performance à titre personnel. Alors que sportivement l’année est loin d’être terminée et que les principales échéances restent à venir (IM Vitoria en Juillet, XL Gerardmer en Septembre, Natureman en Octobre, trail des templiers 80k en Octobre), la plus grosse partie (et la plus importante) de l’entrainement est déjà derrière moi.

De quoi commencer à tirer des enseignements pour l’année prochaine quant aux choses à améliorer, à conserver et à supprimer ! Je vais continuer dans l’année d’enrichir ce billet avec ces éléments au fur et à mesure pour en garder la trace et la partager.

Coté amélioration, j’ai déjà en tête les points suivants :

  • Température de la pièce pour les séances de Home Trainer : Faisant du home trainer dans une pièce indépendante de la maison, en hiver je ne mettais pas ou peu de chauffage (+ de 10° seulement) pour être plus à l’aise. Avec le retour des beaux jours et la température de la pièce qui augmente (combles sous le toit), je me rend compte que je ne suis pas du tout habitué à m’entraîner à 20° et plus. S’entraîner dans une pièce à une température modérée (18 à 22°) dès le début de l’hiver permettrait de s’entraîner dans des conditions équivalentes à celles que l’on rencontre en course au printemps (en théorie du moins …) sans être trop stressant pour l’organisme.

 

  • Séances de sauna après la course à pied : avec une grande partie des séances de CAP réalisées le midi, j’ai la possibilité d’enchaîner avec 30′ de sauna. Élément que j’ignorais, mais de nombreuses études (dont http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16877041 et http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25432420) pointent les bénéfices d’enchaîner 30′ de sauna après une séance d’entrainement (augmentation du volume de plasma sanguin entre autres).

 

  • Suppression/réduction de la coupure annuelle : Plus de « coupure » annuelle, notamment en course à pied. 2 raisons à cela. La première, passé un certain âge (auquel j’arrive), c’est contre-productif. La seconde, plus personnelle. Ces deux dernières années après 2/3 semaines avec peu ou pas de course à pied, des douleurs aux genoux sont apparues même à des volumes et intensité modérées, avant de disparaître progressivement.

 

  • Test hebdomadaire home trainer en intensité sub-maximale : Pourquoi home trainer et pas vélo en extérieur ou course à pied ? Pour une question de reproductibilité, les conditions pouvant être identiques tout au long de l’année. 2 raisons à un tel test. Primo, pour évaluer le niveau de fatigue à un niveau d’effort équivalent dans le temps. Secundo : pour mieux comprendre la réponse de mon organisme à l’entrainement en terme de fatigue, et optimiser le planning, notamment les phases d’affûtage (http://alancouzens.com/blog/peaking.html). J’ai déjà utilisé le test LSCT pour ça, mais pas de manière assez systématique pour que cela soit vraiment utile. Mon intention est donc de l’utiliser de manière plus systématique à partir de maintenant pour constituer une baseline, en le complètant éventuellement par un test à puissance ou cardio constant.

 

  • Cryothérapie : j’ai profité de cette semaine de repos/récupération pour réaliser une première séance cette semaine, après une séance de piste en course à pied qui m’avait laissé les mollets « douloureux ». Difficile de qualifier le bénéfice en terme de récupération globale pour le moment, mais le lendemain matin aucune sensation douloureuse au niveau musculaire. A voir dans le temps si les bénéfices sont plus évidents et significatifs, tout spécialement dans les périodes de forte charge à venir.

à complèter …

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.