Immobilier

Une fin d’année c’est toujours l’occasion de tirer un bilan de l’année passée et de se projeter vers l’année qui suit. Et comme l’immobilier occupera une place prépondérante pour nous en 2008 à plusieurs titres (mais motus pour le moment Wink), je me suis penché sur l’évolution des prix dans les secteurs nous concernant. [adsense:468×15:1:1]

Et j’ai eu l’agréable surprise de constater que les prix dans les zones où nous avons acheté sont toujours orientés à la hausse (voir graphe ci-dessous – source cotation-immobilière.fr ), la valeur de nos actifs ayant plus que doublée depuis leurs achats !

Evolution des prix immobiliers à Chevannes (91)Evolution des prix immobiliers à Bazolles (58)

Dommage que les graphes du nombre d’offres disponibles ne soit plus affichés (ils devraient l’être à nouveau prochainement), sans quoi on constaterait immédiatement et sans grande surprise (j’ai pu le voir il y à un mois) une corrélation entre la baisse du nombre d’offre et la hausse des prix (classique loi de l’offre et de la demande ).

A quoi tient cette évolution positive ?

En ce qui concerne Chevannes :

  • La diminution de l’offre : Alors que de nombreuses communes franciliennes urbanisent à outrance, la communeauté de commune du Val d’Essonne a décidé récemment de la mise en oeuvre d’un plan à long terme (plusieurs dizaines d’années) d’aménagement durable. Ce plan comprend entre autres une limitation de la surface des zones constructibles pour chaque commune (normalement il ne devrait plus y en avoir sur Chevannes …) et privilégie l’aménagement des centres de villages comme logements sociaux. A voir si nos élus sauront résister à la tentation …
  • La qualité de vie et la richesse des infrastructures : Proximité de l’autoroute A6, gare RER à 5 mn, nombreuses lignes de bus, lycée à 3 Kms, collège neuf à 1 Km, école primaire flambant neuve, nombreux équipements sportifs et nombreux investissements en cours dans la communeauté de commune. D’autre part, même si je ne trouve pas que les champs environnant Chevannes soient très jolis, la vie à la campagne conserve ses adeptes dont nous faisons partie. Dommage que Chevannes comme Champcueil ou Mennecy, manquent de personnalité, à l’instar des villages du parc naturel régional du Gatinais

A Bazolles, le diagnostic est totalement différent et l’augmentation significative des prix constatée est en grande partie liée à l’engouement des hollandais et des anglais pour le Morvan ! En effet, les bataves sont quasi omniprésents sur le sud est du morvan (aux alentours de chez mes parents) et poussés par la hausse des prix dans ce secteur, ils se sont mis depuis 2 ans à déborder sur l’Ouest du massif. C’est ainsi qu’alors qu’au moment de notre achat (2005), très rares étaient les voitures immatriculées en hollandeque l’on pouvait croiser à Corbigny. Alors qu’aujourd’hui celles ci sont nombreuses, été comme hiver !

Des raisons totalement différentes, mais un même résultat : une progression significative de la valeur des biens, et une bien meilleure rentabilité sur investissement que nous aurions pu obtenir avec un bien mieux côté et plus cher dans l’absolu, mais qui n’aurait progressé que de 15 à 25 %, et serait en stagnation, voire en déclin …

J’espère que les choix que nous réaliserons sur 2008 seront aussi pertinents d’autant que ceux-ci seront essentiellement à titre d’investissement et de défiscalisation … A suivre

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.