President de FaceBook …

Hier soir sur le trajet de retour à la maison, j’écoutais BFM et j’ai eu la surprise d’entendre qu’allait suivre l’interview du futur président de FaceBook, qui serait un francais ! Bizarre car je n’avais rien vu passer dans mes flux RSS de veille, et il me semble qu’un changement de management à la tête de FaceBook aurait fait les unes des sites d’actualités US. [adsense:468×15:1:1]

En fait, il s’agissait d’un teasing digne des unes de la presse People. Par président de FaceBook, il fallait comprendre élection "non officielle" d’un "président" de la communeauté FaceBook, à laquelle est candidat "Arash Derambarsh !? Vous avez dit qui ???

Le plus amusant c’est qu’on sentait une certaine gêne du journaliste qui procédait à l’interview, gêne compréhensible vu le manque de subtance du sujet en question (sur une radio économique et généralement sérieuse), ainsi que de l’interviewé qui devait tenir là sa minute de gloire (parce qu’en ce qui concerne l’élection en question cela semble bien mal parti …).

Au vu de la multiplication de ces opportunistes, dont Messieurs Loic Lemeur et Arash Derambarsh sont la parfaite illustration,la question qui me vient à l’esprit est la suivante : Qui est le plus ridicule ?

  • Ces personnes à l’empathie et l’abilité sociale certaine, qui profitent de la crédulité ambiante et des possbilités offertes par les réseaux sociaux pour se valoriser et arriver à leurs fins ?
  • Les journalistes de tout poil, qui ont l’impression de tenir là des experts de la toile ou bien un futur Larry Page ou Tim Berners-Lee ?
  • Les personnes qui adulent ces personnes et leur donne de fait la visibilité et la popularité qu’ils espèrent ? (ainsi que des revenus, chaque visite sur le blog d’une de ces personnes générant quelques centimes de revenus publicitaires …)

Alors un conseil, votez pour vous !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.