Trail – La chouette et le hibou

Samedi soir, direction Cheptainville pour la chouette et le hibou, trail nocturne de 19k avec 300m de dénivelé et quelques surprises …

Arrivée sur place vers 17h, on retrouve Bertrand, un ancien collègue de Carrefour, lui aussi converti au triathlon. Avec Isabelle, cela sera leur premier trail, de nuit de surcroit ! Pour moi, après le trail nocturne de Mondeville où je suis parti en solo 26′ après le départ, cela l’occasion de faire enfin une course pleine, la première après ma chute. Ce sera aussi l’occasion de faire le point, 4 semaines après la reprise de l’entrainement structuré sous la houlette de Guillaume Jeannin.

Direction le retrait des dossards, l’occasion de se faire prendre en photo avec la chouette et le hibou en personne 😉

15138401_10154735365886703_1267551698584136706_o

Quelques minutes d’attente et direction le départ. Pas de chance, ne connaissant pas la course, je me retrouve un peu loin du départ au milieu du peloton 🙁

18h, c’est le départ. Devant ça part vite, pendant que de notre coté on piétine un peu 🙁 Je pars rapidement et je perd de vue Bertrand (ou le contraire !). Départ à 4:00 de moyenne dans les rues de Cheptainville et le premier chemin dans les champs. Rapidement je me retrouve au milieu d’un groupe avec lequel nous allons à la même allure. Perso, mon objectif est de rester au dessus de 170 BPM tout au long de la course, histoire de me pousser à relancer et garder le rythme sachant que sur un semi je tourne à 175/176 BPM de moyenne. Il s’avère que le parcours sera relativement roulant, ce qui me convient moyennement 🙁 Le parcours se compose en grande partie de lignes droites dans les champs, , de portions très boueuses dans les bois, de montées assez peu pentues où l’on peut courir et de descentes pierreuses mais rapides. Un rapide coup d’oeil à ma montre me donne une allure de 3:45 à 4:15 dans les descentes … Deux rappels à l’ordre avec une cheville droite qui bascule à 2 reprises mais sans aller jusqu’à l’entorse, merci les sorties longue en trail le WE !

Au 15e kilomètre, arrivée sur LA surprise du parcours : une dune à gravir à deux reprises, dont une aidé d’une corde à nœud ! Arrivé en haut de la dune, les jambes sont lourdes et pas facile de relancer. Pour me pousser, j’essaie de revenir sur le coureur devant moi comme je l’ai fait depuis le début de la course. Je passe celui-ci dans la descente, pour le voir revenir dans la dernière montée 🙁 Dernier kilomètre, et je reviens derrière un tshirt facilement reconnaissable qui m’avait déposé au début de course. A ce moment, je me promet de passer devant … chose faite après 500m de sprint, et à l’approche de la ligne je me rend compte que je suis seul. Arrivée en 1h35, avec un plaisir décuplé par le fait qu’il s’agit de mon premier dossard depuis ma chute 🙂

Le temps de faire 10′ de footing de récup, de me changer, et j’entends le speaker annoncer Bertrand en 1h49, un peu boueux mais heureux.

15250667_10154735365861703_8249214310305787158_o

Direction le gymnase pour se retrouver au chaud, refaire une photo avec la chouette et le hibou, et cette fois ce sont Catherine & Isa que l’on entend au speaker en 2h11 ! Sacrée performance des filles et surtout d’Isabelle pour une première course.

15259305_10154734725371703_3983499376796785049_o

Bref une super course avec une organisation au top : gymnase pour l’attente et le ravitaillement, animation photo, animation musicale d’après course, parcours balisé avec des morceaux de bande réfléchissante visibles de très loin, des dessins d’enfants et de très nombreux bénévoles. Bref, une course à refaire l’an prochain.

Personnellement, mon meilleur résultat tout trail compris ceci 4 semaines seulement après la reprise. De bon augure pour la suite, l’objectif principal étant de progresser en course à pied d’ici à Klagenfurt. Des gros progrès en descente qui viennent sanctionner mes séances de côte (et de descente) dans la côte de Mondeville (1.6k à 6% de moyenne parcouru un certain nombre de fois). Reste à progresser encore en montée, encore que je n’ai jamais été distancé par les personnes avec qui je montais.

sans-titre

Ne reste plus qu’ à faire un peu de ménage en attendant la prochaine course.

15272097_10154737945196703_5679361721170024424_o

Ce sera la Castor Garou pour les filles, et certainement le trail de Noisy sur Ecole (course des 3 pignons) en Mars (!!) pour moi, l’occasion de sanctionner les progrès en course à pied. A voir si d’ici là une occasion se présente …

Stravahttps://www.strava.com/activities/786343881/overview

Résultats complets : http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=199619

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.