Une sortie longue vélo pleine d’enseignements (161k / 6h5 / 1300m D+)

Hier, sortie longue qui clôturait la période foncière (Base) avec un objectif de 6h. Echaudé par la sortie de la semaine dernière, je n’avais pas envie de rouler 3h dans le vent et j’ai préféré reprendre le parcours de bosses que j’avais déjà fait il y a quelques semaines, en y adjoignant la durée nécessaire pour arriver à 6h de route.

Au final, cela sera pas moins de :

  • 6h05
  • 161 Kms
  • 132 BPM en moyenne
  • 153 Watts en moyenne
  • 82 RPM en moyenne
  • ~800 kcal ingérées (2 barres / 4 gels)
  • ~700 kcal dépensées
  • 5 l d’eau bue
161k / 6h5

161k / 6h5

Et une énorme satisfaction pour plusieurs raisons :

  1. Cette sortie clôture une semaine plutôt chargée puis qu’étant la plus importante en « volume horaire » de l’entrainement, notamment en vélo avec 12h cette semaine ! Je ne savais pas trop dans quel état de forme je serai pour celle-ci puisque Samedi, j’ai couru 2h10 avec les filles avant de travailler toute la journée dans le jardin
  2. Grosse satisfaction au niveau cardiaque
    1. Quasiment pas de dérive cardiaque sur les 6h, avec un rapport Pw:Hr est de 6% sur toute la sortie. L’endurance est donc là et bien établie sur cette durée, alors qu’il n’y a que quelques semaines, elle ne l’était que sur 4h30
    2. Capacité à monter des pentes plus ou moins importantes (<=10 %) avec un contrôle de la fréquence cardiaque, malgré une puissance allant jusqu’à 250 Watts
    3. Baisse significative de ma fréquence cardiaque à effort équivalent : 132 BPM / 153 Watts de moyenne hier, contre 138 BPM / 154 Watts le 4 Mars
  3. Aucun souci en terme de confort sur le vélo : je le savais déjà mais c’est confirmé
  4. Aucune douleur (knocking wood …)
  5. Bon entrainement psychologique : faire 6h de vélo en solitaire, cela habitue à gérer son effort sans se préoccuper de ce qui se passe autour de soi, en relançant en permanence. Indispensable selon moi quand on pense que le jour J, il faut faire sa course selon ses capacités, en respectant le plan de course et sans se préoccuper de ses voisins
  6. Aucune baisse de régime sur la fin de la sortie, avec des grandes portions à plus de 30k/h de moyenne
  7. Enfin, j’ai battu mes records personnels sur quelques unes de cotes du parcours ! Plutôt pas mal pour une sortie longue, d’autant que celle-ci comptait 1300 mètres de dénivelé positif …
161k / 6h5 - Dénivelé

161k / 6h5 – Dénivelé

Bref, remonté comme une pendule pour les 2 mois restants et le stage du mois de Mai qui permettra de prendre la mesure de la course 🙂 et hâte de retrouver mes camarades sur les courses cet été …

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.