Ballades hivernales

A condition d’avoir le courage de sortir se promener, la météo hivernale de ces derniers jours permet de découvrir la nature sous un autre visage. Le gel et la neige offrent l’avantage de pouvoir suivre beaucoup facilement l’activité de la faune et de procéder à des repérages en vue d’une observation ultérieure aux beaux jours.

[flickr-photo:id=3171621836,size=m]

Et il arrive aussi que l’on aie des surprises. C’est ainsi qu’en faisant le tour de 2 étangs proche de chez nous pour y faire des photos, j’y ai découvert les nombreuses empreintes laissées par les sangliers, renards et chats sauvages qui étaient passés là avant le gel total des berges et de l’eau. Opportunistes, ceux-ci étaient venu là se nourir des nombreuses moules d’eau douce (anodontes) présentes dans ces étangs. Celles-ci se sont retrouvées plus ou moins à l’air lbre et à la merci des prédateurs, après le gel de la vase où elles s’étaient réfugiées.

Malheureusement aucune empreinte, n’y épreinte de loutre, malgré l’observation que j’avais pu faire l’année passée d’un spécimen dans les environs .

[flickr-photo:id=3171628630,size=s] [flickr-photo:id=3170794643,size=s]

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.