Pautnée 2015 … Quand ça veut pas, ça veut pas :-/

La Pautnée

La Pautnée

Dans la famille entrainement IronMan, je voudrais la sortie « Grosse misère » : checked !
Hier retour aux sources et descente dans le Parc Naturel Régional du Morvan pour participer à la Pautnée à La Grande Verriere. Plus qu’une rando VTT, avec une ambiance « de pays » qui change des sorties en région parisienne. Ce n’est pas juste convivial, c’est différent ! Parce que c’est à la maison, parce que c’est organisé de main de maitre par les gens du coin, parce qu’on retrouve toute la population locale qui vient participer aux randos pédestres comme VTT dans une ambiance bon enfant. Bref, ça fait du bien !


Parti vers 6h de la maison, je me retrouve sur place à 9h pour m’inscrire sur le 58k. Gourmand … Je sais qu’après la sortie trail de la veille ça va être raide, mais je suis là pour me promener. Mais rapidement, dès le départ, ca va coincer et ce ne seront pas les jambes qui vont coincer en premier. Rapidement, dès le départ on attaque les choses sérieuses avec la montée sur le Haut-Folin … Dur à froid de s’enquiller 700m D+ en 10k ! Avec les pluies de la veille, l’humidité est maximum, et je me rend compte que je suis mal habillé (en fait, je ne sais pas comment j’aurai pu m’habiller avec le recul !) 🙁 Je suis littéralement trempé dans l’ascension et à la première petite descente, j’ai froid, notamment au ventre.

Je ne le sais pas encore, mais à partir de ce moment plus rien ne passera, ni liquide, ni solide 🙁 Douleurs au ventre et estomac « fermé pour la journée ». A partir de là, je suis en mode grosse misère … A 2 reprises je croise la route, mais après quelques instants de repos, je repars pensant que cela va revenir. Cela ne reviendra pas, et je décide de prendre la route pour rentrer après qu’un bénévole m’ait annoncé qu’en plus le parcours de cette année faisait 2000D+ et non 1500 comme l’an passé ! Même par la route, je rentre à une allure à laquelle je manque de me faire doubler par les escargots de sortie. Retour à la case départ après 40k et 1000m D+ encore.

Mais le calvaire continue et je ne pourrai rien garder, ni liquide ni solide avant 16h30 ! Plus de 10h sans rien boire ni manger avec une sortie dans les jambes, c’est raide. Inutile de dire que le reste de la journée fut quasiment encore plus difficile que la matinée …

Une belle sortie quand même et une bonne expérience et je me suis promis de revenir faire le circuit rapidement 😉

Lien Stravahttps://www.strava.com/activities/391259059/overview

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Julien dit :

    Déjà arrivé une fois sur une grosses sortie, rien ne se passe comme prévu. Les fringues, la planification des ravitos et surtout la fatigue accumulée furent une super équation pour louper complètement ma sortie longue en CAP… Faut positiver comme tu le dis à la fin et surtout ne pas rester sur une mauvaise aventure! Sympa ton blog ne tout cas 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.