[Race Report] Triathlon de Nevers MagnyCours 2017 … le circuit, mais sans la formule 1 :-(

Dimanche dernier, participation au triathlon M (ex Courte Distance / Olympique) de Nevers MagnyCours pour la quatrième année consécutive. Course à domicile ou presque, organisation au top, parcours sympa et atypique avec le passage sur le circuit de formule 1, bref une « ancre » dans la saison !

L’occasion aussi de faire un premier bilan quelques semaines après l’Ironman de Klagenfurt, et d’attaquer une seconde moitié de saison beaucoup plus copieuse que la première ! CD à Nevers le 13/08, 70.3 à Vichy le 26/08, LD à Gerardmer le 02/09, NatureMan le 08/10 et pour terminer en beauté (enfin j’espère) l’endurance trail des templiers le 20/10 !

Au départ, j’avais l’ambition de battre mon chrono record sur le circuit de Magny-Cours (4e temps en 6’30 » en 2016), mais la dernière séance de vélo avant course m’en a dissuadé 🙁 Jeudi soir, dernière séance avant la course, avec 5×7′ au seuil à 300W. Rien de bien terrible normalement (j’ai déjà passé des 20/25′ à 300W sans trop de difficulté avant l’ironman), sauf que là, grosse solitude ! Ma pire séance de home-trainer depuis 5 ans : 5′ à 300W sur le premier intervalle puis plus de jus, plus rien dans les jambes. Même pas difficile, mais impossible ! Récup, puis je réessaye à 280W et je boucle péniblement les 7′. Nouvelle récup, et là impossible de tenir à 280W. J’essayerai assis aussi à différentes cadences, mais rien n’y fait, assis ou en CLM, à 70 ou 100 RPM, impossible de tenir une puissance supérieure à 220/230W. Même 20′ à 250W ne passent pas. Moment de fatigue ou manque de rappel au seuil depuis Mai !? à voir. Toujours est il que je revois mes ambitions à la baisse, notamment sur le circuit. L’objectif devient faire une course pleine en faisant au mieux en vélo pour rattraper mes camarades meilleurs nageurs (et surtout Olivier), et courir à mon allure cible de 4:15 si posssible

Direction Nevers donc dimanche avec Catherine, Sebastien, Nayera et Olivier, tous engagés sur le CD.

Arrivés en début d’après midi après un pique nique en route, on a tout le temps de se préparer tranquillement, la course ne débutant qu’à 17h. Les conditions sont idéales, les nuages faisant place à de belles éclaircies avec une température clémente. L’eau sera clémente aussi 😉 puisque contrairement à l’an dernier, la natation se fera avec la combinaison.

Après avoir récupéré mon dossard, je pars tranquillement essayer mon vélo  ma batmobile 5′ (ou plutot 5k) en solitaire, les autres ne préférant pas bouger.

Perso, c’est plus l’habitude de vérifier que tout est ok après le transport que faire un réel échauffement. L’occasion de voir que tout va bien coté sensations et que ça va rouler vite au départ avec une petite brise favorable … mais que l’on aura dans le nez au retour bien sur !

2016 Canyon Speedmax vs 2017 Cervélo P5

16h15, direction le parc à vélo, puis le canal après les consignes de course et un léger échauffement à sec. Bien m’en a pris, puisqu’à peine dans l’eau, le départ est « donné » … un peu comme d’habitude à Nevers. Et là une baston sans pareil jusqu’à la première bouée. Celle-ci vient désormais en première position dans ma collection, devant Cannes 2014 ! Parti devant, je me fais passer dessus comme d’habitude, et je peux enfin nager correctement après 200m. Attention, correctement cela ne veut pas dire rapidement … puisque je ressors au bout de 32′, soit une éternité, malgré des sensations pour ainsi dire parfaites, et aucune gêne après les 200/300 premiers mètres.  Bref, si j’ai progressé en piscine, c’est loin de transparaitre en course, sans que je sache pourquoi !? Mes temps en natation à Nevers tournaient autour de 29′ sur les éditions précédentes, soit presque 3′ d’écart, et 6′ avec mes camarades cette année.

Sortie de l’eau, direction le vélo, et une transition tout aussi merdique que la natation : impossible de me débarrasser de ma combinaison, entre mes gros mollets et la puce qui bloque. 3′ de perdues en T1 … C’est décidé, je change de combinaison d’ici Vichy dans 2 semaines !

Départ vélo sur les chapeaux de roues et j’attaque tout de suite avec comme objectif de reprendre un maximum de monde. Ca roule bien, les jambes sont là et j’envoie plus de 270W sans trop de problème, bonne surprise qui durera jusqu’à mi parcours 🙂 Je reprend rapidement Nayera dans la côte de Plagny, puis Sébastien au circuit. Entre les deux, un petit détour après avoir été mal aiguillé (quand tu connais le parcours, tu n’as aucune excuse !) et une pointe à 70kh en descente contre 63 l’an passé, sans appuyer. Bref un P5 ca avance bien !

Arrivé à Magny-Cours, je  n’essaye même pas d’appuyer pour faire un temps. J’ai monté la coté de Plagny à +300W sans problème, mais pas assez de jus pour rester plus de 5′ à 320/360W. Je resors donc du circuit en ayant fait le même temps qu’en 2015, et direction le chemin du retour, beaucoup moins roulant que l’aller. je continue à doubler du monde (personne ne me doublera d’ailleurs), même si les proies résistent un peu plus. Temps final de 1h04, 9e temps vélo, 120 places de gagnées quand même malgré une puissance de poussin de 3 jours (228W moyenne / 242W NP). A refaire sans une prépa IronMan avant.

T2 plus rapide (1′), et c’est parti pour le 10 kilomètres le long du canal. La course à pied à Nevers est super agréable et passe beaucoup plus vite qu’ailleurs. Après avoir rejoint le canal, je croise rapidement Olivier qui a quelques minutes d’avance et fera une course à pied magnifique à moins de 4:00/kil. Perso, j’essaye de tenir les 4:15, ce que j’arrive à faire sur le premier tour. Puis je me désunis un peu coté gestuel, avant de retrouver un bon rythme et une bonne foulée sur les 2/3 derniers kilomètres pour terminer en moins de 44′ à 4:23 de moyenne. Point positif, personne ne me doublera en course à pied, je gagne 4 encore places, et je termine devant la première féminime que je double 🙂

Temps final de 2h24 / 39e général / 7e  MV2, loin de mes meilleurs temps sur CD, la faute à la natation et à T1. 2′ de moins en vélo qu’en 2016 (déjà un mois après un ironman), et 5′ de moins en course à pied quand même coté positif. Je ne pourrai pas dire que je ne sais pas quoi travailler cet hiver …

Je rejoins Olivier à l’arrivée qui termine 13e ! Sébastien arrive peu après en 2h29 (30′ de mieux que 2016), Catherine en 2h45 (15′ de mieux que 2016) et Nayera passe sous les 3h avec son meilleur temps sur 10k ! Bref, tout le monde repart satisfait 🙂

RDV dans deux ans peut-être, puisque l’an prochain, cela sera une autre paire de manches … avec l’EmbrunMan au programme le 15 Aout !

Liens Strava :

Classement complet : http://chronoweb.com/1266/Triathlon-de-Nevers-2017-Triathlon-M.html

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.