IronMan Nice – Rapide retour sur les semaines 14/15/16 – (17 semaines restantes)

Pas évident de maintenir le rythme de l’entrainement et encore moins de maintenir celui de bloguer son suivi. Avec 2 semaines de déplacement à l’étranger et le semi-marathon de Paris le WE dernier, les 3 dernières semaines ont été un peu chaotiques.

Avec le recul de quelques mois, je me rends compte que le vrai challenge de l’IronMan, c’est avant tout d’arriver à concilier vie privée (merci à Catherine pour son soutien!) et vie professionnelle (et ses contraintes) avec un entrainement de 15 à 20h par semaine (si on totalise tout) !

Et autant il est très facile (avec le recul) de coucher sur le papier un plan d’entrainement structuré, autant il est beaucoup plus difficile de s’y tenir …

Travail, événements personnels, perturbations dans les transports (merci la SNCF …), fatigue à gérer, … dès qu’un grain de sable vient bloquer la machine, on a le sentiment que tout son entrainement déraille et on se met à cogiter !

Pourtant, à bien y regarder, même si la météo, les déplacements professionnels et la course m’ont empêché de faire une sortie longue à l’extérieur en vélo, globalement je pense avoir fait le job les dernières semaines, même si cela m’a pris quelques jours pour m’en convaincre 🙂

  • TSS croissant par cycle, avec plus d’intensité pour moins de volume ces 3 dernières semaines
TSS

TSS

  • Bonne distribution coté intensité cardiaque et puissance, avec un maximum de volume en Zone 1 & 2
Intensité cardiaque et puissance

Intensité cardiaque et puissance

  • Un CTL en croissance continue malgré tout
CTL

CTL

  • Des sorties longues régulières toutes les semaines (même si les dernières ont eu lieu sur trainer en intérieur sur une durée de 2h suffisante à maintenir l’endurance)
Durée sorties longues

Durée sorties longues

Maintenant reprise régulière de l’entrainement sur ces 6 dernières semaines de foncier ( fin de Base & 4 semaines de Base 3) qui m’emmèneront jusqu’au triathlon longue distance de Cannes le 13 Avril prochain.

  • Un focus plus vélo sur les prochaines semaines : une semaine sur 3 verra un travail plus important en course à pied, les 2 autres un travail plus important en vélo, la quatrième une charge réduite pour la récupération. Parcours de Nice oblige, le travail en endurance continue mais avec l’intégration de dénivelé croissant lors des sorties longues. Pour le reste, vélocité et force restent au programme. A partir de cette semaine, enchaînement type récupération en vélo après la sortie longue de course à pied. De toute manière, avec les beaux jours qui reviennent, j’espère que dès début Avril, je pourrai venir au travail en vélo ce qui fait quand même des sorties vélo de 120 kms (2 x 60 sur une journée !). Rien de tel pour booster l’endurance aérobie et la vitesse moyenne comme j’avais pu le constater l’an dernier en été !
  • Coté course à pied, l’objectif est de conserver un volume hebdomadaire de 5h environ, lequel ne m’a pas occasionné de blessures ni de douleurs jusque là (knocking wood !). De plus en plus d’enchaînements (de plus en plus faciles !) après les sorties vélos, histoire d’augmenter la régularité et la fréquence (crucial pour le marathon) .

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.