Quelles roues pour l’IronMan France ???

Cruel dilemme ! J’ai reçu mes roues DT-Swiss (RRC 46 DICUT® H) après le stage IronMan 🙁

Du coup je n’ai pas pu les essayer sur le parcours et même si depuis près d’un mois et demi je ne roule qu’avec (sauf sur trainer) et que je suis bluffé par l’efficacité, j’étais un peu inquiet à l’idée de me lancer sur la course avec, et notamment le col de l’Ecre … même si sur le papier, celles-ci font le même poids que mes Fulcrum Racing Zero.

L’avantage de disposer d’un capteur de puissance c’est que l’on peut comparer de manière factuelle des efforts entre eux. La semaine dernière, j’ai profité du temps pourri en région parisienne pour aller chercher le soleil dans le Morvan et en profiter pour valider mon choix de roues pour Nice, en faisant quelques ascensions suffisamment longue.

J’ai donc enchaîné quelques petites bosses bien de chez nous (Croix de la libération entre Brion et Autun, Le Haut-Folin x 2, Chateau-Chinon, le Mont-Beuvray) histoire de comparer à mes précédentes sorties.

Une fois rentré à la maison, direction Strava pour créer quelques segments inexistants et comparer les chiffres.

Conclusions :

  • J’ai progressé en puissance ! Je passe par endroit à 2 dents de moins sur le pignon arrière et à puissance équivalente en ascension, mon cardio est beaucoup plus bas (10 à 15 pulsations …) Il faut dire que je sortais juste d’une semaine de repos et récupération, mais avec quand même 2h30 de CAP la veille … Progression confirmée 2 jours auparavant sur le Sprint de Troyes avec une FTP à 239 Watts
  • Sur le plat, faux-plat, descente : Y a pas photo, dès que l’on bascule une côte la relance est instantanée et en descente, même en roue libre les gains sont de 3 à 6 km/h (quand même) selon la pente ! Quelques exemples ci-dessous pour illustrer le gain de performance
    • Sur la descente d’Arleuf à Chateau-Chinon, j’aurai sans problème pu aller chercher le meilleur temps si à 56 km/h je n’avais pas été limité par mon 50/11 🙁
Arleuf à Chateau-Chinon

Arleuf à Chateau-Chinon

Arleuf à Chateau-Chinon

Arleuf à Chateau-Chinon

    • Sur la descente de Saint-Prix à Saint-Léger, le gain est de 4 km/h avec un cardio inférieur et la même puissance moyenne
Saint-Prix à Saint-Léger

Saint-Prix à Saint-Léger

 

  • Coté ascension, une petite surprise : alors que je m’attendais à une plus grande puissance nécessaire pour monter, il s’est avéré sur toutes les ascensions (et surtout sur les 2 plus significatives à la Croix de la libération et le Haut-Folin) qu’avec les DT-Swiss, l’effort n’était pas plus grand (cardio comme puissance). Exemple ci-dessous sur un segment avec une pente moyenne significative de 5%, assez similaire à la montée au col de l’Ecre.
La Croisette au Haut-Folin

La Croisette au Haut-Folin

CQFD et du tout bon pour Nice, et du coup départ avec les DT-Swiss chaussée en GP 4000s 25C of course 🙂

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.