2h29 !

C’est le temps qu’il m’aura fallu pour boucler 100 kilomètres le 11 Juin 2020

Un mois après être sorti du confinement, un test de 100 kilomètres solo était programmé dans le cadre d’un challenge au sein du groupe d’entrainement 2EP. Une bonne occasion de faire le point après confinement et de se motiver sur un exercice assez long.

Perso, après avoir battu mes records sur 40 et 60 kilomètres en 2019 avant l’IronMan de Mont-Tremblant (43k/h de moyenne sur moins d’1h30 pour 60k), j’avais en tête de passer sous les 2h30 pour les 100 pitons. Pas très confiant quand même, car en sortie du confinement, malgré des chiffres intéressants en PMA, je n’avais pas de bonnes sensations en CLM avec l’absence de volume.
Je décide donc de partir pour Longchamp en pleine journée, histoire d’être tranquille sur l’anneau en pleine après-midi, et surtout de pouvoir rouler sereinement (ou presque) à 40k/h, ce qui n’est jamais facile sur route ouverte.
Pour l’occasion, le P5 Disc est équipé en conditions courses, d’une roue ENVE 7.8 à l’avant et de la lenticulaire ENVE à l’arrière, les 2 équipées en GP5000 avec chambre à air Latex, avec un bidon entre les bras et un à l’arrière pour ne pas s’arrêter, et 3 gels en guise de ravitaillement. Tenue de course pour moi aussi, avec casque aéro, trifonction Castelli et chaussure BONT Zero+.

Y a plus qu’à … Départ rapide avec 2 tours d’échauffement et je me prends rapidement à rêver d’un chrono inférieur à 2h30 … Les premiers kilomètres sont avalés à 43k/h, mais je lève rapidement le pied car cela ne tiendra pas 100 bornes et je risque l’explosion. Je me cale donc vers 240W coté puissance moyenne, en gardant un oeil sur la vitesse moyenne qui décroit lentement. L’effort reste « confortablement » difficile, et me permet de boucler sans encombre les 100 kilomètres en un peu moins de 2h30 (2h29), à 233W de moyenne et 240W de puissance normalisée ! #AeroMatters

Mission réussie, ce qui restera une des réussites personnelle de cette année si particulière sans aucun triathlon me concernant, et reste de bon augure pour 2021 (FrenchMan, Roth) et surtout 2022 en vue de la qualification pour Kona …

Une bonne occasion aussi d’estimer sa puissance à SV1 (LT1) puisque celle-ci correspond +/- à la puissance sur 2h30, soit 230W environ (240W NP).

L’histoire retiendra cependant qu’à la descente du vélo, j’étais incapable de marcher après être resté concentré dans les aérobarres pendant 2h30, le prix à payer pour ne pas avoir rouler des heures dans cette position depuis des mois !

Lien Strava : https://www.strava.com/activities/3598303727/overview

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.